Ma grande aventure intérieure

            J’ai commencé hier le sprint final de dessin que je dois faire d’ici mercredi prochain. J’ai pris un peu de retard dans mon cours de dessin. Mais je savais que ce serait un peu le prix à payer en décidant de prendre deux cours à l’université même si je travaille à plus que temps plein en tant que professeure. Je suis toujours en retard dans un cours ou dans l’autre. Je finirai quand même tout dans les temps. J’aurai survécu à l’immense charge de travail de cette session et je suis très fière de moi d’en avoir été capable.

            Je pense qu’une des choses importantes à relever dans mon parcours de cette session est la quantité de techniques différentes que j’ai abordées et dont je voudrai approfondir la maîtrise de certaines. Je pourrai le faire cet hiver puisque je n’ai pas de charge d’enseignement pour la session. Cela signifie que j’aurai 4 mois qui m’appartiendront complètement parce que je n’aurai pas officiellement d’emploi durant cette période, même si un remplacement de dernière minute est toujours possible.

            J’ai appris différentes techniques de dessin. J’en ai montré quelques exemples ici dans les dernières semaines. En voici quelques autres :

            Bien sûr tout n’est pas toujours réussi, mais ce qui importe dans cela, est que j’ai essayé de les faire et que j’ai appris. Le dessin n’est pas quelque chose qu’on a ou qu’on n’a pas comme talent. C’est quelque chose qui se développe. Faire le cours de dessin cette session était un peu pénible pour moi parce que je ne tiens pas vraiment à dessiner de façon réaliste dans la vie. Ce n’est pas ce que j’ai envie de faire et je dois dire que je n’aime pas toujours le faire. Ça a donc été un défi pour moi d’arriver à avoir la discipline de faire régulièrement tous ces exercices, au complet, à toutes les semaines, parce qu’ils représentaient plusieurs heures de travail à chaque fois. Je sais par contre que cela m’aidera à dessiner comme je veux le faire et que c’était une bonne idée de commencer par ce cours dans le cadre du programme d’étude que je traverse en ce moment. C’était une bonne idée, parce qu’une belle et grande nouvelle est que suite à cela, je ne ressens plus, dans mon bras ni aucune autre partie de mon corps, la peur paralysante et la lourdeur que j’avais au moment de passer à l’action il y a quelques mois. Je pense que cela rendra mon hiver très beau, parce que j’aurai beaucoup moins de gêne, de honte et de peur qui m’empêchaient jusqu’alors de faire mes projets.

            J’ai retrouvé le plaisir de créer, peu importe le résultat.

           L’autre cours que je suivais m’a aidée aussi à débloquer mes capacités créatives parce qu’il m’a fait réaliser des œuvres que je n’aurais pas nécessairement pensé à faire pas moi-même. J’y ai appris à utiliser et apprécier différents matériaux pour sculpter et pour dessiner.  Voici quelques exemples des œuvres réalisées :

            Elles ne sont encore une fois pas toujours réussies, mais il reste que j’ai appris à avoir moins peur de montrer ce que je fais, même quand c’est un peu laid, ce qui est quand même une victoire. J’ai aussi eu beaucoup de plaisir lors de la réalisation de ces différents projets en classe. Ils m’ont donné beaucoup d’idées que je pourrai explorer dans mon enseignement, parce que le cours portait en partie sur l’enseignement de l’art aux enfants et que certains des exercices et projets me semblent pouvoir être transformés et adaptés pour les jeunes personnes à qui j’enseigne qui ne sont plus des enfants, mais ne sont par contre pas non plus tout à fait des adultes. J’ai enfermé une bonne partie de ces créations dans ce cahier que j’ai peint pour l’occasion.

IMG_3146

            Finalement, en dehors du cadre universitaire, j’ai appris différentes techniques pour faire des fanzines. J’ai entre autres appris la reliure japonaise et différentes techniques de pliure de papier qui m’aideront à fabriquer ces petits livres d’artiste que j’affectionne tant et que je veux faire depuis longtemps. Je pense maintenant avoir dépassé certains des blocages qui me retenaient depuis quelques années. J’apprendrai d’autres techniques en plus.

            J’ai aussi fabriqué mon premier fanzine dans le cadre d’un projet que j’ai fait en classe avec mes étudiants en création.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

            Il ressort de tout cela l’impression d’avoir vécu une grande aventure cet automne. Une grande aventure qui m’a profondément transformée en me confrontant à beaucoup de peurs et en m’en apprenant plus sur qui je suis et qui je peux être. C’est quelque chose dont j’avais profondément besoin : réapprendre à rêver et à me mettre en action pour réaliser ces rêves. Le plus important est que cette aventure est très loin d’être terminée !

            Je vous souhaite une très belle fin de semaine.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s